AccueilCatégorie

Lola

nimba-guinee-miranasstourisme-lola
guinee-zoo-lola-nimba-unesco-miranasstourisme
crapeau-vivipar-nimba-guinea-miranasstourisme-unesco-nzerekore
bossou-nimba-guinea-mountain-unesco-miranasstourisme
nimba-bossou-chimpanze-miranasstourisme
nimba-guinea-mountain-miranasstourisme-nzerekore-reserve

Lola est une ville de la région forestière de Guinée, près de la frontière libérienne. A côté du plus haut sommet de Guinée le mont Nimba. Cette ville est connue pour la médecine traditionnelle, la fabrication de tissus, le perroquet Timneh et la réserve naturelle intégrale du mont Nimba qui est une zone protégée et un site du patrimoine mondial de l’UNESCO situé à la fois en Guinée et en Côte d’Ivoire, s’étendant sur une superficie totale de 17 540 hectares, dont 12 540 hectares en Guinée et 5 000 hectares en Côte d’Ivoire.

La réserve couvre des parties importantes de la chaîne de Nimba, une zone géographiquement unique avec une flore et une faune exceptionnellement riches, y compris un nombre exceptionnel d’espèces endémiques à un seul site, telles que les crapauds vivipares et les chauves-souris en fer à cheval. Son plus haut sommet est le mont Richard-Molard à 1 752 m (5 750 pi), qui est le plus haut sommet des deux pays.

Cap sur Bossou

Bossou est une ville et une sous-préfecture de la préfecture de Lola dans la région de Nzérékoré au sud-est de la Guinée. Une grande partie de la sous-préfecture se compose de la réserve naturelle intégrale du mont Nimba. La réserve de Bossou Hills située à la limite sud-est de la ville, célèbre pour ses chimpanzés habitués à l’homme, fait de Bossou Hills le meilleur lieu d’observation des chimpanzés en Afrique de l’Ouest.

Bossou a une nature riche et les chimpanzés sont également l’une des principales attractions. Bossou est connu pour être très riche en agriculture car ses habitants cultivent des grains de café, du riz, des fruits et du maïs. Pendant la guerre du Libéria, de nombreux réfugiés ont traversé la frontière pour chercher refuge et le gouvernement guinéen a construit des camps de réfugiés sur les hautes collines qui existent encore aujourd’hui. Les habitants de Bossou parlent principalement Manon.

Copyright © 2022 All rights reserved | Miranass Tourisme

EnglishFrench